Conseils

Séjours linguistiques de dernière minute : des promotions à saisir !

Vous regrettez de n’avoir rien planifié pour votre ado en ce début de mois de juillet ? Il vous a supplié de ne pas l’inscrire en colo et de ne réserver aucune activité ? Mais là, depuis la fin des cours au collège, il y a déjà 2 semaines, c’est grasse matinée en permanence, séries télé à la chaîne ou tchats sur les réseaux sociaux tout au long de la journée. Malgré les quelques semaines que vous avez planifiées chez ses grands-parents, il reste encore 10 jours avant son départ. 10 jours de plus, à s’abîmer les yeux devant les écrans et à battre des records de paresse prolongée ! Pourquoi ne pas profiter des offres de séjours linguistiques de dernière minute pour lui réserver un voyage ? 

Des séjours linguistiques de dernière minute, et pas chers !

promotion séjour linguistique dernière minuteActuellement on trouve des promotions sur les séjours linguistiques de dernière minute qui permettent de réaliser des économies très intéressantes. A titre d’exemple, vous pouvez économiser près de 200 euros sur des séjours à Londres, Dublin et bien d’autres destinations européennes encore. Certaines offres proposent des remises jusqu’à -40 %. Des promos à ne pas rater surtout quand on sait que le prix d’un séjour linguistique est plutôt élevé. Si vous cherchez à occuper votre ado pour une courte durée, sachez qu’il existe aussi des formules de 3 ou 4 jours faciles à organiser en dernière minute. Suivez mes conseils pour bien choisir votre promotion, et surtout ne vous culpabilisez pas de n’avoir rien réservé en amont. Un départ de dernière minute peut être une bonne manière de joindre l’utile à l’agréable, pour changer d’air tout en bénéficiant d’offres avantageuses !

Bien choisir son séjour linguistique de
dernière minute

Vous avez surfé sur Internet mais vous êtes complètement perdu ? Les offres sont certes alléchantes, mais n’ont pas de quoi vous rassurer. Surtout que vous n’avez pas la moindre idée de la qualité du programme proposé et que vous ne connaissez personne qui a l’expérience de l’organisme susceptible de vous intéresser. Vous avez tout à fait le droit de contacter l’organisme en question et lui demander quelques références. En d’autres termes, n’hésitez pas à leur demander les coordonnées de quelques anciens clients. Cette pratique est très répandue chez moi, aux États-Unis. Et même si les Français n’ont pas trop l’habitude de procéder de cette façon, c’est une démarche qui commence à se répandre en France. Justifiez votre demande en expliquant que vous aimeriez entrer en relation avec des clients qui ont déjà voyagé avec eux.  Grâce aux mails et aux réseaux sociaux, le fait d’engager une discussion avec des gens qu’on ne connaît pas est désormais très courant. Vous pouvez aussi passer par les réseaux sociaux comme Linkedin ou facebook si cela vous met plus à l’aise. Ne soyez pas timide ! Une fois le contact obtenu, faites un petit coucou pour vous présenter et poser directement vos questions. J’ai été amenée à le faire plusieurs fois pour des amis qui n’étaient pas sûrs de leur choix. De façon générale, mes interlocuteurs étaient ravis de donner leurs avis. C’est la meilleure solution d’obtenir des informations sans parti pris sur le séjour linguistique qui vous intéresse.
Autre cas de figure : vous hésitez entre deux séjours assez similaires. Les prix sont quasiment les mêmes et les plannings des programmes sont presque identiques. Dans ce cas, le mieux est de se faire conseiller par un expert. Envoyez-moi un e-mail avec des informations détaillées concernant chaque programme. Comme je connais tous les organismes, je pourrais vous conseiller sur votre choix ou vous expliquer en quoi les programmes se différencient.
Enfin, certains se méfient des offres promotionnelles, craignant que ces séjours ne fassent partie de ceux que personne ne veut. C’est tout à fait le contraire pour les séjours linguistiques. Car ils coûtent cher :  c’est un produit de luxe pour un grand nombre de familles. De ce fait, beaucoup d’organismes n’arrivent pas à vendre leurs « meilleurs » séjours et ils sont obligés de les brader au début de l’été. Il se peut que la promotion sur laquelle vous avez porté votre choix fasse partie des meilleurs programmes de l’organisme. Alors, n’ayez pas peur de profiter de ces promotions ! Saisissez l’occasion pour offrir à votre enfant un formidable séjour, et n’hésitez pas à me contacter pour avoir mon avis si vous sentez le besoin d’être rassuré.

Quelques règles d’or pour votre séjour linguistique de dernière minute

Saviez-vous qu’il existe deux entités qui labellisent les organismes français proposant des séjours linguistiques ? Ces fédérations ont un logo qui est affiché sur les sites des organismes de séjours linguistiques labellisés.  L’Office et L’Unosel sont des fédérations professionnelles répertoriées en France dont le rôle est de délivrer un label aux organismes de séjours linguistiques qui adhérent à leurs fédérations. En général, vous trouvez leur logo en bas de la page d’accueil ou, parfois dans un coin de la partie supérieure. Il s’agit là d’indicateurs de qualité, car ces fédérations effectuent des contrôles et des audits annuels. Lorsque vous choisissez une offre de séjour linguistique, la première règle d’or est de bien vérifier que l’organisme de votre choix porte un de ces deux logos. Cela vous permet aussi de vous retourner vers une entité officielle si jamais le séjour linguistique n’est pas à la hauteur de vos attentes. 
Deuxième règle d’or : assurez-vous que l’entreprise qui vend le séjour dispose bien d’un siège social en France. Vérifiez la raison sociale de l’entreprise en cherchant son numéro SIRET et une adresse clairement identifiable.
Troisième règle d’or : regardez bien si la formule achetée est couverte par une police d’assurance et, si c’est le cas, vérifiez les garanties liées à cette assurance. Si vous êtes obligé de souscrire une assurance complémentaires, je pourrais vous conseiller sur les démarches à suivre.
Quatrième règle d’or : lisez bien les conditions générales de vente, obligatoires pour tous les organismes de séjour linguistique. Dans ce document vous trouverez les clauses liées à l’annulation du voyage et à tous les autres détails du contrat susceptibles de varier d’un programme à l’autre. Toutes les informations fournies doivent être claires, transparentes, lisibles et tenir compte des besoins spécifiques des participants.

Choisir un séjour linguistique situé en France

Vous avez déjà organisé les vacances de votre enfant, mais il/elle ne part pas avant le 10 ou 15 juillet ? Vous êtes tenté par une promotion sur un séjour linguistique, mais ce voyage à l’étranger n’entre ni dans votre budget ni dans votre planning ? J’ai la solution pour vous : votre enfant peut tout à fait faire un court séjour pour perfectionner son anglais sans jamais quitter la France. En effet, il existe des programmes d’immersion leur permettant de baigner dans la culture et la langue anglaises comme s’ils étaient partis très loin. Et vous pouvez même réserver pour quelques jours seulement ! Même si je reste convaincue que partir à l’étranger est la meilleure formule pour apprendre une langue étrangère, j’ai la dent moins dure pour les programmes qui permettent de rester près de chez soi. De nombreux organismes proposent ce type d’immersion en anglais dans plusieurs régions de France. Ce sont les seuls séjours linguistiques qui proposent des durées très courtes : le temps d’un week-end, voire 4 à 5 jours, sachant qu’une durée supérieure ou une prolongation sont aussi envisageables.  C’est donc une solution qui vous permettrait de réaliser des économies substantielles et de ne pas bousculer le calendrier des vacances déjà programmé. Pour trouver ces adresses, consultez mon article précédent « Partir en séjour linguistique près de chez soi », ou envoyez-moi un mail pour que je vous donne une liste d’organismes proposant ce type de séjours.

Méfiez-vous de certaines pratiques sur les promos de « dernière minute »

Un dernier petit conseil : ne vous précipitez pas pour prendre votre décision, même si vous choisissez une offre de dernière minute. Une fois votre programme identifié, réfléchissez-y pendant 24 heures et discutez avec votre ado. Attendez le lendemain pour faire une réservation. Et si l’organisme proposant l’offre vous annonce qu’il ne reste qu’une seule place, ne foncez surtout pas tête baissée. C’est une tactique très utilisée pour inciter les futurs clients à confirmer leur réservation. La plupart du temps il reste encore de nombreuses places, et votre réflexion de 24 heures ne vous pénalisera pas.
Enfin, n’hésitez pas à être exigeant et poser beaucoup de questions. Si votre séjour est organisé dans une grande ville comme Dublin ou Londres, vérifiez que l’hébergement est bien dans cette même ville et pas en banlieue à une heure de trajet du centre-ville. Il est très courant que des organismes vendent un séjour avec le nom de la ville-phare alors que le programme se passe finalement dans la périphérie, voire dans une lointaine ville de banlieue. Assurez-vous que ladite « promotion » en est une vraie ! Verifiez bien que l’offre propose un rabais et qu’il ne s’agit pas de booster un séjour en ne modifiant que légèrement son prix initial.
Il arrive que certaines offres en promotion affichent, dans les faits,  pratiquement le même prix qui est proposé toute l’année. Demandez le tarif d’origine, et en cas de doute, exigez qu’on vous envoie le lien Internet avec celui-ci. Le client est roi ! Vous êtes en droit de poser autant de questions que vous le voulez et d’exiger des informations aussi claires et précises que possible. 

Tout bénéf pour un séjour linguistique dernière minute

Encore une fois, ne vous culpabilisez pas de n’avoir rien réservé en ce début d’été. Saisissez l’opportunité des promotions actuelles pour faire un beau cadeau à votre ado. Et n’oubliez pas qu’un séjour linguistique change la vie d’un enfant. Si le vôtre peut en profiter sans que l’investissement ne vous ruine, c’est tout bénéf !

Author


Avatar

Rebecca Levin

Rebecca B. Levin est journaliste américaine travaillant pour la télévision Française depuis 20 ans. Sollicitée pendant des années pour conseiller les amis et les collègues désirant partir en séjour linguistique, Rebecca a enquêté sur le marché pour pouvoir offrir les meilleurs conseils possibles. Son expérience de journaliste a permis de réaliser des enquêtes approfondies et de vérifier la qualité de l’offre.