+33 6 13 51 02 99
Conseils

Nous sommes nombreux à passer des heures sur Internet pour dénicher le séjour linguistique de nos ados, ou même le nôtre. Avec la possibilité d’utiliser son Compte Personnel de Formation (CPF) pour financer un séjour linguistique à l’étranger, l’offre n’est plus réservée qu’aux jeunes et les formules de séjours se diversifient de plus en plus. Il faut aussi tenir compte du fait que les enfants partent de plus en plus jeunes en séjours de perfectionnement d’anglais. L’offre répond donc à un besoin de diversification des programmes. On peut alternativement effectuer un stage équestre le long d’une plage irlandaise, apprendre à maîtriser la planche à voile en séjournant dans une famille californienne ou soigner des espèces menacées en Afrique du Sud. Cependant, c’est devenu un véritable casse-tête que de faire le tri dans cette offre pléthorique, comme en témoigne Karine, maman de deux adolescents.

Choisir son séjour linguistique : un véritable casse-tête

« J’ai commencé à chercher un séjour d’immersion totale pour mon fils et un séjour avec cours pour ma fille. J’ai passé trois soirs de suite — plus de deux heures chaque soir ! — à surfer sur Internet. Comme je n’arrivais pas vraiment à m’y retrouver parmi tous ces organismes, j’ai décidé de continuer mes recherches au bureau sur ma pause déjeuner. Là encore, frustration et déception : on passe un temps dingue à comparer les différents programmes ! Beaucoup de ces programmes se ressemblent. Les prix ne varient guère entre eux. Idem pour les descriptifs, qui semblent plus ou moins décrire les mêmes types de programmes. On a beau lire une description qui semble correspondre à nos attentes, puis on tombe un peu plus loin sur une autre, quasiment identique dans un autre organisme. ».

Peut-on vraiment faire confiance à ces organismes qui pratiquent des tarifs très élevés et auxquels nous confions nos chers bambins pour qu’ils aillent parfois très loin ? C’est la question que beaucoup de parents se posent à juste titre quand ils s’engagent dans ce type de recherches. Comment faire un bon choix en étant certain de ne pas se tromper ? Est-il possible de trouver un séjour linguistique de qualité sans passer des jours à trouver la bonne formule ?

Pourquoi passer par un expert pour choisir son séjour linguistique ?

L’expertise que j’ai acquise au cours mes précédentes enquêtes m’a permis de récolter un grand nombre d’astuces et de tuyaux pour chercher le séjour linguistique qui convient au projet de chacun. Il y a aussi certaines règles à respecter lorsqu’on s’intéresse à une offre en particulier. Si vous faites appel à mes conseils, je ne vous propose pas seulement de vous former à une recherche de séjour linguistique efficace, mais j’effectue aussi un bilan qui vous permettra d’identifier le type de séjour le mieux adapté à votre projet. Je reçois en permanence des clients en quête du séjour linguistique qui leur semble idéal dans leur cas. À l’issue de ce bilan, ils se rendent souvent compte qu’ils ont fait fausse route, changent radicalement de voie et optent pour un autre type de séjour.

Prenons l’exemple de Grégoire qui prévoyait de passer une année en immersion totale, aux États-Unis. Il cherchait une formule en hébergement familial, avec des adolescents de son âge, tout en effectuant des petits boulots. Ayant déjà passé son bac et ayant déjà séjourné aux États-Unis, il était très sûr de lui et prétendait être prêt à trouver des petits boulots pour s’occuper. Son niveau intermédiaire lui semblait suffisant pour faire l’impasse sur des cours d’anglais. Il ne lui paraissait pas non plus nécessaire de s’inscrire dans une école de langues : il voulait passer sa « gap year » — son année de césure — à découvrir les États-Unis en travaillant ici et là pour des particuliers, sans contrat, et en voyageant régulièrement.

Pourtant, il y avait un hic dans son projet :  Grégoire semblait ignorer qu’on ne peut pas séjourner un an aux États-Unis sans être inscrit dans un programme officiel. Il ne savait pas non plus qu’il allait être accueilli dans une famille dont les enfants étaient beaucoup plus jeunes que lui.

Après que nous avons discuté de son projet et que je l’ai mis en garde sur toutes ces contraintes, Grégoire a accepté de revoir son projet et de le concevoir sous un autre angle.

Peut-on changer son projet de séjour linguistique en cours de route ?

Même constat avec Julie qui m’a expliqué son projet de faire du bénévolat dans un pays émergent. On lui avait dit que c’était une excellente manière de progresser en anglais et une formule économique pour partir avec un petit budget. À la restriction près qu’on ne lui avait pas décrit les conditions d’hébergement sommaires et parfois assez rudes de ces programmes du bénévolat. Julie n’avait pas encore séjourné à l’étranger et s’est vite rendue compte qu’elle ne voulait pas sortir d’une certaine « zone de confort ». Pas réellement prête à s’aventurer sur ce type de programme, Julie a accepté de revoir son projet et de bénéficier de mes conseils. Nous avons fini par trouver ensemble un programme très différent du premier projet mais qui correspondait mieux à ses attentes et affinités.

Faut-il se méfier des descriptifs des séjours linguistiques ?

Entreprendre un projet de séjour linguistique ne se fait pas à la légère. Force est pourtant de constater que la réalité de chaque programme n’est pas toujours bien appréhendée par les organismes vendeurs. Avant toute chose, les détails qui ont leur importance sont rarement mis en avant : le catalogue ou le site Internet des organismes décrit, la plupart du temps, un programme se passant en milieu urbain, sans mentionner que l’hébergement est souvent situé dans la grande périphérie des villes. Le descriptif d’un programme en immersion familiale peut omettre de préciser que ladite famille ne se compose que d’un couple sans enfants ou des actifs absents de leur domicile en journée. Si vous me confiez votre projet de séjour linguistique, je vous aiderai à vous poser les bonnes questions et de creuser tous vos desiderata. Je vous aide notamment à juger de la qualité véritable d’un programme. Je vous propose une liste de questions essentielles à poser aux commerciaux qui « vendent » les séjours linguistiques. Je vous fournis de nombreux tuyaux pour pouvoir faire votre choix sans passer vos nuits les yeux rivés à votre écran d’ordinateur !

Un rendez-vous gratuit pour cerner vos objectifs

Des questions sur ma démarche ou mes services ? Surfez sur mon site, envoyez-moi un message depuis la page contact du site ou appelez-moi au numéro suivant: 06 13 51 02 99. Je vous propose un rendez-vous téléphonique gratuit pour que vous puissiez m’exposer votre projet ou les objectifs que vous vous fixez pour votre séjour linguistique. Les rendez-vous peuvent ensuite s’effectuer à distance ou à votre domicile.

0